Témoignages de parents et d’enfants sur l’école à la maison avec KER LANN

TÉMOIGNAGES DE PARENTS ET D'ENFANTS KER LANN

“Bonsoir, je viens de voir passer un communiqué où les principaux cours par correspondance demandent à être reçus par le gouvernement. Je voulais simplement vous remercier pour votre implication et votre travail. Votre école a sauvé mon fils, enfant à haut potentiel qui a subi ennui et harcèlement, déscolarisé dans l’urgence; vous êtes la seule à avoir été à l’écoute de ses besoins, à avoir accepté de l’évaluer en vue de lui faire sauter une classe et de l’avoir reconnu – ce que l’école lui refusait. Il est inscrit dans votre école depuis l’année dernière et s’épanouit de nouveau. Je trouve vos cours, supports et exercices réellement excellents et extrêmement bien construits ( tout s’imbrique avec sens). Ils sont parfaitement adaptés aux besoins de mes enfants. Je découvre cette année pour ma fille vos cours de grande section qui sont d’égale qualité. Un grand merci donc pour votre travail sans qui mes enfants et notamment mon fils n’auraient pu se reconstruire et renouer un rapport serein à l’apprentissage. Bonne soirée.”

C. EG. France

“En 2015, avec mon enfant, nous avons fait un choix de liberté, à savoir l’instruction en famille, encadré par l’ Ecole Ker Lann agréée par l’ Education nationale. Ce choix est un choix de parents impliqués, ambitieux, ayant la volonté de donner le meilleur à son enfant afin de l’amener vers l’autonomie. L ‘envie de s’impliquer dans sa recherche de savoir et de partage.
Cette instruction à domicile, demande une implication au quotidien de notre part que nous acceptons avec plaisir, nous ouvrons notre enfant au monde, aux différences qui est une richesse pour lui et les autres enfants que celui-ci côtoie au quotidien.
Nous l’accompagnons chaque jour en fonction de son rythme, l’aide à découvrir ces multiples savoirs, aussi bien en Français, en Mathématiques en Education civique, Histoire…..ces moments sont précieux.
L’instruction en famille permet de développer son autonomie et de trouver sa place dans le monde, aiguise sa curiosité ce que l ‘école ne peut permettre.
Nous lui posons chaque fin d’ année scolaire cette question “Souhaites-tu aller a l école ?
La réponse est toujours la même : ” non, je préfère apprendre à la maison.”

L.B. France

“Bonjour Mme Belloir et toute l’équipe,
Voilà, je prends enfin le temps de vous écrire pour vous raconter la petite vie de mes filles, Eliza 8 ans 1/2 et Rachel 7 ans. Petit rappel, mes filles sont allées à l’école en maternelle (car non, nous ne sommes pas contre « l’école ») mais malgré leurs très jeunes âges, elles n’étaient pas à leur place chacune à leur manière. Eliza développait une phobie scolaire (crise de panique, larmes et renfermement sur elle) même à 5 ans. Rachel, elle a son petit caractère et n’aime pas « se formater au moule » C’est alors que nous avons décidé d’opter pour l’IEF. Au début, nous faisions par nous même mais un besoin de structure s’est fait ressentir et à la demande de mes filles, nous avons choisi les CPC Kerlann depuis maintenant plus de 2 ans. Cela a été une révélation pour mes filles. Les cours sont top, adaptés et en couleur, elles ont accroché tout de suite. Ce qui est bien avec vous, c’est que nous ne sommes pas seuls, vous êtes toujours joignables et tout est fait pour s’adapter au mieux aux besoins des enfants. Car chaque enfant est différent et unique… Eliza qui termine son CE1 à des problèmes d’écriture, elle est suivie par une ergothérapeute et nous adaptons ses cours en fonction. Rachel a besoin de plus de temps pour ses apprentissages et a commencé le CP cette année. Les remettre à l’école serait tellement compliqué pour elles, entre une qui est timide et panique dès qu’elle doute et l’autre qui n’est pas « au niveau scolaire » demandé… Le bien-être des enfants n’est il pas le plus important ? Alors voilà, j’ose le dire : Ker Lann a sauvé mes filles et les a réconciliées avec les devoirs… Merci à l’équipe pour leur écoute et disponibilité. Merci à leur institutrice pour sa bienveillance.
Une maman qui ne veut que le bonheur de ses enfants.”

Virginie B. France

“L’Ief … depuis la rentrée 2020, ma fille est inscrite en Cm2 aux Cours Ker Lann. La course contre la montre c’est arrêtée! Elle pratique le tennis à haut niveau et ses entraînements ne permettent plus une scolarité classique. Elle était en école hors contrat catholique pour bénéficier de petits effectifs, d’un enseignement de qualité centré sur les fondamentaux, d’un suivi spirituel. Chez Ker Lann, on retrouve cette qualité dans l’enseignement et la possibilité d’avoir un rythme plus adapté aux entraînements et compétitions tout cela en améliorant notre empreinte carbone ! !! Cela permet également de soutirer notre enfant des griffes idéologiques de notre très chère éducation nationale ! !!😉
Merci à toute l’équipe !!!”

Valérie C. France

“Je suis maman d’un fils qui a été harcelé gravement, allant jusqu’à l’accident grave sur le lieu de l’école dû à un défaut de surveillance de la Direction de l’école.
Je n’ai pas déposé plainte, j’ai compris que je devais retirer mon enfant pour sa protection physique et psychologique.
Aujourd’hui il est pleinement épanoui grâce à l’école par correspondance par Ker Lann.
Comment le gouvernement ose-t-il nous comparer à des terroristes ? C’est une honte et nous ne l’acceptons pas.
L’instruction en famille est un droit constitutionnel, une liberté fondamentale chère à notre République.
L’école n’a pas su s’adapter à mon enfant , alors nous parents avons dû trouver une alternative pour notre enfant .
Nous avons choisi une instruction sérieuse avec des objectifs précis .
Alors aujourd’hui nous ne comprenons pas. Nous sommes en plein désarroi.
Mais nous gardons espoir.”

Famille J. France

“”❤ Je vous assure que l’école à la maison a sauvé mon fils !
Sigfried a tout d’abord commencé par l’école avec “maman” puis un suivi avec les cours PI et enfin l’école Ker Lann ! Je ne les remercierai jamais assez ! Enfin il avançait à son rythme !
7 Ans de cours à domicile et que du bonheur ! Alors sauvons cette liberté pour que d’autres enfants aient encore ce choix d’éducation / d’instruction.”

Marie M. France

“Vous dispensez un enseignement de qualité ; votre école est une belle oeuvre. Sa disparition serait une aberration. Je suis de tout coeur avec vous dans votre combat, ne lâchez rien ! Bon courage !”

Marie-Louise S. France

“Liberté


Depuis mon plus tendre âge, j’ai entendu dire :
« Oui, la liberté est sûrement le noyau
De la devise républicaine ». De ce maître mot
Plus rien ne pouvons tirer, il est à bannir.
La suppression de l’instruction à la maison
Fut l’énième cas concret de la privation
De cette liberté. Mais c’est certainement celui
Qui me choqua le plus jusqu’à aujourd’hui.
Où est la liberté quand celle de s’instruire
Correctement a été maintenant retirée ?
Où est la liberté quand nous sommes obligés
D’être éduqués sans apprendre ni écrire ?
En classe de quatrième, au collège suis allé,
Et j’ai compris qu’il ne serait jamais donné
À un enfant motivé de s’instruire tel quel.
Du collège m’en suis retourné les idées pêle-mêle.”

Willrich. Élève de 3ème à Ker Lan

“Bonjour chère équipe Ker Lann,
Avec l’actualité, je vous envoie mon témoignage :
Nous avons suivi le cours Ker Lann pendant trois années, en complément d’une scolarité anglaise. Les enfants ont repris aujourd’hui le chemin de l’école française sans difficulté. L’équipe a su s’adapter à leur rythme et être à l’écoute de nos contraintes familiales avec bienveillance. J’ai toujours été très heureuse du professionnalisme de cet établissement, de leur efficacité et de leur disponibilité, leur gentillesse.
Nous avons eu recours au cours Ker Lann pour la scolarité complète de notre aîné en 6ème. Il était harcelé au collège et nous ne trouvions pas de solution avec le corps enseignant.
Il était indispensable de faire une pause. Notre enfant a pu souffler, se sentir en sécurité, être respecté dans sa sensibilité (il a été très blessé par des mots et des gestes de la part de ses camarades. L’impunité de certains comportements et l’injustice l’ont abîmé). Les cours proposés par Ker Lann lui ont redonné goût à l’instruction, lui ont redonné confiance.
Cette pause a été salvatrice et désormais il est re-scolarisé et va bien.
J’ai rencontré un très (trop) grand nombre de parents d’enfants dans des situations similaires, qui ont dû déménager, changer d’école ou de quartier à cause de harcèlement.
Un des besoins fondamentaux de l’enfant est de se sentir en sécurité. On le sait mieux que jamais grâce à l’évolution des sciences. L’école à la maison peut être la solution. Il est indispensable de le permettre.
Merci à toute l’équipe Ker Lann pour votre travail !
Je vous renouvelle tous mes remerciements chaleureux pour ces échanges pendant ces trois dernières années.”

Madame F. France

“Nous sommes une petite famille française expatriée au Québec.
En 2007 notre belle Loreleï est née avec un syndrome de Down mais rien ne pourrait nous arrêter. Nous sommes si français que pour nous rien ne pouvait être plus judicieux que l’Ecole française de notre beau pays !
Mais nous ne pouvions abandonner notre beau Québec malgré ses contraintes et ses difficultés liées à l’instruction de notre petite fille… Après quelques recherches pour lier le tout nous avons trouvé l’Ecole Hattemer qui offre des cours par correspondance d’une grande qualité.
Nous sommes ensuite passés avec l’Ecole Ker Lann qui nous permet un enseignement plus souple pouvant s’adapter à la vitesse d’apprentissage de Loreleï.
Nous sommes très fiers que notre beau pays qu’est la France offre une diversité de possibilités Educatives pour nos enfants.
Nous ne changerions pour rien au monde notre choix de rester avec l’instruction IEF au Québec avec des cours français !”

Famille de N. Québec

“Bonjour Madame,
Je voulais tout d’abord vous écrire pour vous redire notre soutien par rapport au travail que vous avez fournis pour produire des cours et permettre ainsi à nos enfants une scolarité de qualité, très riche et motivante.
Mes garçons sont ravis de leur scolarité cette année avec Ker Lann.
Mon seul regret est de ne pas avoir commencé plus tôt.
Je vois qu’ils s’ouvrent davantage aux autres (malgré le fait d’étudier à la maison) car ils sont mieux dans leur personne : leur intelligence est nourrit, ils ne sont plus exclus dans leur fonctionnement, leurs intérêts et comportement…ils peuvent donc montrer qui ils sont réellement (ils sont HPI, l’un est en 6e , l’autre en CE1).
La directrice de l’école où ils étaient les années précédentes reconnaissait elle même (tout comme 2 enseignantes également) que le système scolaire actuel n”‘était pas adapté à leur profil”….
Ce que propose Mr Macron est donc insensé pour bon nombre d’élèves pour qui l’école ne peut répondre car l’école soit-disant inclusive demande de l’intelligence, de la finesse, de l’intérêt tant aux élèves qu’aux différentes pédagogies…et cela est rare aujourd’hui dans les nombreuses écoles de France ! Pourtant, les profils d’élèves atypiques sont une richesse mais aussi les causes, en partie, des décrochages scolaires et de l’augmentation de l’absentéisme puisque le niveau des élèves aujourd’hui est de plus en plus bas !
Nous espérons donc du fond du coeur que nous pourrons encore LIBREMENT travailler avec vous pour faire grandir nos enfants et continuer comme cette année à les entendre dire qu’ils sont contents d’étudier !
Votre travail comme celui d’autres qui ont pris le temps de concevoir une autre pédagogie que celle de l’école classique, mérite d’être pleinement reconnu et même valorisée.
Bon courage donc à vous et toute votre équipe dans cette période qui nous affecte profondément.
Bonne journée à vous , cordialement.”

Mme T. France

“Nous faisons les cours avec l’école ker lann depuis un an et nous en sommes ravis. Nous avons décidé de faire l’école à la maison suite au harcèlement que notre fils a vécu et qui l’a plongé dans une profonde détresse. Heureusement que nous avons eu cette possibilité….
Depuis un an, fini les crises de larmes, les colères, les maux de ventre, je vois mon fils reprendre confiance peu à peu. Il se sent bien dans ce fonctionnement, même si comme il dit “il y a beaucoup de travail”. Il s’ouvre de plus en plus, il fait du sport en club deux fois par semaine, il a une vie sociale avec ses copains.
Flo ne souhaite pas pour le moment retourner à l’école, par contre il aimerait faire un jour une visite à Mme Belloir pour la remercier d’avoir fait l’école ker lann…”

Gil Da. France

“Chère famille Belloir et toute l’Equipe de Ker Lann
Votre email m’a plongée dans une véritable consternation. Le mot est faible. Durant ces dernières semaines, on dirait que notre gouvernement s’est attaqué méticuleusement à tout ce qui rend la France si spéciale, si belle, si accueillante, si libre. Et voici qu’on veut interdire l’IEF !! Les mots me manquent…Pour mon fils de 7 ans et moi, Ker Lann cela aura été un lien précieux avec la France pendant notre expatriation à des milliers de km, mais aussi son apprentissage de la pré-lecture et ses premiers pas en écriture. Beaucoup de belles découvertes et un accompagnement sans faille, professionnel, humain, et joyeux et surtout parfaitement adapte aux besoins de mon fils et qui lui a donné le goût d’apprendre!
A sa demande, je l’ai inscrit en CP dans une école traditionnelle cette année, mais pour voir, en ayant la sécurité de savoir qu’on pourrait toujours revenir vers notre chère école Ker Lann si ça ne marchait pas pour lui…et de savoir que cette option pourrait lui être enlevée, que votre merveilleux projet familial qui a aidé tant de familles pourrait s’arrêter si brutalement, non, je ne veux pas l’accepter !
Mon soutien et mes prières sont avec vous. Longue vie à Ker Lann!”

Marie S.V. France

“Notre enfant s’est retrouvé en échec scolaire en 6ème. Malgré toute la bienveillance de la directrice et de l’équipe pédagogique, la dysphasie de notre fils, sur cette année de transition au collège, lui a fait doucement perdre confiance en lui, il finissait par s’interdire de s’intéresser aux choses de crainte de ne pas les comprendre, pensait être stupide face à ses camarades en classe; il lui arrivait de pleurer le soir en disant qu’il se savait “pas intelligent”.
La classe de 5ème accompagnée par Kerlann et 2 enseignants à domicile s’est déroulée à merveille. Noan a repris le goût de la découverte, du travail, de la persévérance, le goût d’apprendre, de s’enrichir et le plaisir de travailler. Cette année Noan est en 4ème toujours en mode “école à la maison”, nous voyons semaines après semaines qu’il capitalise sur tout le travail, les méthodes déployées l’année précédente.
Jamais nous n’aurions pensé que les résultats seraient aussi stupéfiants, nous sommes heureux pour notre enfant qui est à présent pleinement épanoui et qui a envie d’avancer dans ses études.
Bien à vous !”

Flavie. France

“Bonjour Madame Belloir,
C’est avec une grande déception que nous avons pris connaissance le 02/10 du souhait du gouvernement d’envisager la suppression de la liberté de faire l’école à la maison, et nous sommes à vos côtés, bien sûr, pour se battre contre ce projet. Le communiqué de presse que vous diffusez est très complet et nous espérons que les arguments évoqués sauront influencer nos élites et nos concitoyens. Nous sommes très attachés à la liberté, qui fait partie des trois valeurs proclamées par la nation française. Nous comptons nous battre pour la conserver. Sans grande originalité, nous avons choisi d’inscrire notre fille aux cours de l’école KER LANN dès ses 6 ans en pensant aux avantages pour l’enfant.
Ce mode d’instruction permet de favoriser son épanouissement et son bien-être. Il respecte le rythme de l’enfant, permet de favoriser sa curiosité intellectuelle et de ce fait, offre une instruction de qualité. Nous avons la chance de pouvoir consacrer du temps à notre enfant et d’être très bien entourés et aidés par les professeurs de l’école KER-LANN.
Le niveau d’apprentissage est très soutenu et le programme scolaire respecté à la lettre. Notre fille a débuté sa 4ème année scolaire en bénéficiant des cours à la maison et nous en sommes tous satisfaits. C’est avec plaisir que nous diffuserons largement votre communiqué de presse.”

Typhaine L. France

“Chère madame,
Théophile a repris cette année le chemin de l’école “dans les murs” a l’occasion de sa rentrée en 6ème.
Nous avions fait le choix de l’école à la maison en CM1/CM2 afin qu’il puisse reprendre confiance en lui après 3 années de primaire difficiles.
Nous avons été très très heureux et très satisfaits de ces deux années avec vous, d’école à la maison.
Théophile a repris confiance en lui et acquis de bonnes bases en français notamment.
Ce furent deux années merveilleuses !
Merci infiniment !
Il a pu prendre son temps pour combler ses manques, dans le calme, dans la confiance, sans stress.
Il s’est pleinement épanoui à travers tous les cours proposés.
Il n’a jamais manqué de contacts car il a pu profiter de ses amis (de son ancienne école, du scoutisme, de différents clubs de loisirs/sportifs, des cousins) avec encore plus d’attention et de plaisir car il était disponible et détendu.
Et côté parents, quelle joie de pouvoir accompagner son enfant au quotidien dans son travail ! Car c’est tout un volet qui nous manque dans l’éducation. J’ai beaucoup aimé accompagner, transmettre un savoir, réviser mes bases, enseigner, apprendre à comprendre mon enfant, son mode de pensée, de travail.
Ce ne fut que du positif !
(J’avais également mes 2 petits en maternelle à la maison et tout s’est très très bien passé. L’un est rentré en moyenne section et y est très à l’aise et l’autre est rentré en CP, premier saut dans une école “dans les murs” et il n’a eu aucune difficulté d’adaptation ni scolaire, ni attitude.)
Vive l’école à la maison ! Quel enrichissement !
Je vous soutiens à fond dans vos démarches actuelles et suis prête à me battre à vos côtés pour la liberté scolaire.”

Heloïse C. France

“5ème année chez Ker Lann ❤, il fallait bien que j’écrive mon message. Et je peux vous dire que ça marque votre vie cette liberté d’apprendre avec des cours compréhensibles, bien structurés mais aussi un emploi du temps modulable entre cours, sport et créativité et des recherches sur le monde et l’actualité ! Mes 2 enfants (cm2 et 5ème cette année) en sont ravis. D’un point de vue économique mais aussi juridique n’y aurait-il pas concurrence déloyale de l’état ? Que va devenir toutes ces écoles privées par correspondance AGRÉÉES par l’état SANS enfants ? Chaque année les écoles privées sont contrôlées et chaque année parents/enfants sommes contrôlés ! Donc ils savent OÙ est le problème à eux d’y remédier, de faire leur travail ! Un retour à l’école par obligation ? 😂😂 et ils vont m’obliger à vivre à l’année en France ? Des solutions j’en aies… Pour les personnes qui auront cette ” immunité ” elles auront quoi comme choix d’apprentissage ? le Cned ou le Cned ? Et c’est là où je ne suis pas d’accord, car il n’y a plus de liberté sur la méthode d’apprentissage si nous perdons nos écoles par correspondance… ce sera la dictature de l’éducation nationale et on connait tous ses résultats. Ce que je défend chez Kerlann c’est l’écriture et la lecture, des textes riches bien développés et comme ma grand-mère âgée de 100 ans cette année et ancienne institutrice me disait… les enfants doivent lire et écrire… LIRE ET ÉCRIRE !!! Alors j’écoute la sagesse ! Pas touche à notre liberté !”

Irène-Laure. France

DROIT à l'INSTRUCTION à DOMICILE - Communiqué de Presse

Dans le cadre du projet de loi qui supprimerait la liberté du choix du mode d’enseignement pour les parents en limitant strictement l’école à la maison aux motifs de santé, nous, professionnels de l’enseignement à distance, demandons à être reçus à l’Elysée par le président de la République.

NOUS TROUVER

NOUS CONTACTER

École Ker Lann

Cours par correspondance, enseignement à distance

Trealet, 56460 SERENT

Téléphone 02 97 74 82 20

titecolekerlann@me.com

NOS HORAIRES

Lundi : 09:00–17:00

Mardi : 09:00–17:00

Mercredi : 09:00–17:00

Jeudi : 09:00–17:00

Vendredi : 09:00–17:00

Samedi : Fermé

Dimanche : Fermé

OUVERT TOUTE L’ANNÉE

Newsletter Ker Lann

Pour vous inscrire a la newsletter de Ker Lann, cliquez sur le bouton à votre droite et renseignez vos nom et prénom.